_DSC1198Frédéric Lagoutte fonde un duo saxophone et orgue ou piano en 1997 avec Jean-Willy Kunz consacré à la musique classique ainsi qu’aux musiques des Balkans mâtinées d’influences Jazz. Ce duo sera soutenu par le conseil général de l’Isère.

Ils présenteront également au congrès international de saxophone de Montréal en création mondiale « Inachevé, infini », pour saxophone et orgue, de Jean-Louis Petit. Frédéric Lagoutte a joué dans toute la France, en Suisse, en Allemagne, en Tchéquie et au Canada avec à l’orgue Jean-Willy Kunz, Joseph Coppey, Carine Clément, Thibaut Duret, Guy Raffin, Florence Ladmirault, Nancy Rota ou Emmanuel Culcasi. Il crée en juillet 2015 au Congrès mondial de saxophone de Strasbourg la pièce pour saxophone alto seul « Pluie d’ombres sous les arbres » que lui dédie le compositeur Jean-Bernard Collès.

Il a enregistré deux CDs, le premier en 2000 avec Jean-Willy Kunz, le second en 2011 avec Joseph Coppey (voir menu)

Frédéric Lagoutte a étudié au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Daniel Deffayet, où il a été récompensé par le prix de saxophone en 1983, après avoir obtenu au Conservatoire de Lyon une médaille d’or de saxophone à l’unanimité dans la classe de Serge Bichon les années précédentes. Il a également étudié l’écriture et le contrepoint au Conservatoire de Grenoble avec Franck Vaudray, et reçu une formation universitaire.

Il enseigne le saxophone au Conservatoire de Saint-Martin d’Hères, ville universitaire de l’agglomération grenobloise, et dirige également l’orchestre d’Harmonie de cet établissement.

Publicités